Cette partie peut être réalisée de manière automatique en important un ensemble d’asset à l’aide de l’outil FileNet Deployment Manager.

Cette section liste les répertoires nécessaires au bon fonctionnement du connecteur. Flower s’appuie sur une arborescence technique située dans le répertoire /FlowerDocs à la racine (dossier RootFolder).


Les dossiers listés dans cette partie doivent être créés avant le démarrage de Flower.


Il est préconisé de réaliser les étapes concernant le modèle de données FileNet à partir de l’export FDM mis à disposition avec le produit afin de faciliter les changements de modèles induits par Flower.

Configuration

La configuration de Flower est réalisée sous la forme de documents stockés dans les répertoires suivants :

  • /FlowerDocs/Administration
  • /FlowerDocs/Administration/Classes
  • /FlowerDocs/Administration/Reports
  • /FlowerDocs/Administration/Scope
  • /FlowerDocs/Administration/Securities
  • /FlowerDocs/Administration/TagCategories
  • /FlowerDocs/Administration/Tags
  • /FlowerDocs/Administration/Workflow definition


Il est préconisé que l’accès à ces répertoires et leur contenu soit restreint aux utilisateurs habilités.

Instances

Les composants créés via Flower sont par défaut stockés dans les répertoires suivants (s’ils ne sont pas reclassés dans d’autres répertoires) :

  • /FlowerDocs/Documents
  • /FlowerDocs/Files
  • /FlowerDocs/Folders
  • /FlowerDocs/Searches
  • /FlowerDocs/VirtualFolders